• Comment un enfant du malheur devient un enfant du bonheur ?

      Cliquez ici pour visualiser notre dernière newsletter !

      • Marianne Sébastien sur Radio Cité Genève

        Cliquez ici

        • Les planteurs d’arbres sont les racines du monde !

          Voix Libres souhaite répondre à l’appel déchirant des villages oubliés de la région de Potosi.

          Les communautés rêvent d’une autonomie alimentaire pour leur famille.

          Dans le cadre de 1% for the planet, votre don est doublé jusqu’au 5 octobre, cliquez vite sur le lien :

          https://www.helloasso.com/associations/voix-libres/collectes/je-fais-un-don-et-1-for-the-planet-double-ma-mise-pour-voix-libres

          Grâce à vous, les plus pauvres pourront manger des fruits sains et biologiques !

          Merci pour votre soutien !

          • Dans 4 ans elles seront avocates, dans 5 ans elles seront juges!

            Nous venons de trouver la maison idéale à 1 km de l’université à Cochabamba qui pourra accueillir 20 étudiantes pendant leurs études de droit ou de sciences sociales!

            Merci de tout coeur de nous aider à acheter cette maison qui coûte 88 000 CHF/Euros.

            Merci de parrainer une future avocate,
            80 CHF/Euros par mois, appelez-nous
            pour plus d’informations au 0041 22 733 03 03

            • Voix Libres c’est…
              Un nouveau modèle pour éradiquer la violence et la misère.
              Un « Observatoire de la Justice ».
              Des « Cités de la Bonté »pour les enfants les plus maltraités avec une éducation à l’autonomie et la solidarité .
              • Bilan 2020

                • Enfants des mines

                  • Marianne Sébastien – Prix International des Droits Humains

                    • ♥ Gratitude infinie ♥
                      Donatrice, Donateur, Marraine, Parrain

                      AGIR REND SI HEUREUX !
                      Les drames de leurs vies n’ont pas le dernier mot !

                      Les enfants que nous avons bercés il y a 25 ans dans nos maisons d’accueil ont pu quitter le travail dans les mines et la violence intrafamiliale. Nous les avons accompagnés avec amour dans nos jardins d’enfants jusqu’à l’école puis vers une formation professionnelle.

                      Ils ont pu libérer leurs traumatismes. Aujourd’hui, beaucoup sont devenus des leaders. Ils ont fait adopter des nouvelles lois contre la violence (lois 348 et 118). Ils transforment les délinquants en « Hommes de Paix ». Ils libèrent même les institutions : formation à la non-violence de la police et des soldats de l’armée pour prévenir le machisme et enseigner la pédagogie de la tendresse !

                      Lire la suite

Merci à la Ville de Genève pour son soutien généreux et fidèle !